WE chargé...

Publié le par Jean-Phi

Vendredi soir, 26 ours se sont donc envolés au pays du flamenco, des taureaux  et des castagnettes...mais de tout ça, à BARCELONE, ils n'ont rien vu.

Et pourtant ils ont cherché, cherché, cherché toute la nuit, mais après "quelques" tournées de bières, de mojitos et de caipirinha ont du se rendre à l'évidence, les traditions se perdent et le pays change...bon en fait heureusement qu'ils n'étaient pas venu "que" pour ça...et heureusement qu'il restait les tapas, succulentes qui ont rempli les ventres de ces gloutons. 

Forcément, contents de se retouver, les ours ont trâiné un peu à refaire le monde et la nuit a été plutôt courte, pour ceux qui ont du se coucher à 08H30 pour se lever à 10H00 (merde, raté pour le petit déj à l'auberge de jeunesse "equity point", assurément une bonne adresse pourtant). Petite ballade sur la ramblas en passant par la plaza de catalunya, pour aller jeter un coup d'oeil sur le port et la palge, avant de se jeter une petite paella dans le cornet et de remonter tranquillement prendre les affaires à l'hotel pour se diriger ensuite vers le stadio olympico près duquel nous devons rencontrer les "gothics de Barcelone", une équipe de rugby de niveau intermédiaire en ESPAGNE. Bon match sur un terrain forcément dur et un peu poussiéreux aux nombreux endroits où l'herbe s'tait fait la malle, et forcément aussi, nouvelle victoire des ours, assez large même.

Il fallait bien fêter ça ! D'abord directement au stade où nos hôtes nous ont reçu de façon tout à fait sympa, avant de continuer dans divers endroits de la ville, avec d'abord une farandole de tapas au bar du rugby, puis une farandole de gobelets de différentes nature dans plusieurs autres bars et boites...la fatigue se faisant sentir, les plus coriaces n'ont pas pu aller jusqu'à plus de 07H30, pour s'octroyer royalement 2H30 de sommeil avant le lever à 10H00, ratant toutefois de nouveau le petit déj...

Visite de la ville sous le toit ouvert d'un bus touristique à 2 étages, durant 2 heures avant de se faire une nouvelle fois une bonne platrée de tapas agrémentés d'une bonne sangria, avant d'aller coincer la bulle un moment sur la plage de la ville...mais déjà il est l'heure de tous retourner à l'hotel prendre les affaires, pour cette fois prendre le bus puis l'avion du retour...

2 jours, ça passe vite, mais avec seulement 4H de sommeil sur les 2 nuits, le temps a été optimisé pour pouvoir profiter au max de ces moments sympas, 2 jours supers...

 

Et le week-end n'était pas fini puisque le lendemain étant le lundi de pentecôte, un petite reco était prévue de la 1ère étape de l'aravis trail. 6 petites heures supplémentaires de sommeil avant d'enchaîner sur une ballade qui allait bien faire disparaître une partie des excès de ces 2 jours...mais qui fera l'objet d'un prochain article...demain sans doute, là, faut que j'aille me reposer !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article