Trail du Nivolet-Revard

Publié le par Jean-Phi

219CA, C'EST FAIT !!!!!!!!!!!!!!!

Et je peux vous dire que c'était pas gagné. De la pluie du début à la fin, du gras, du gras, encore du gras, gamelles pour tous, holiday on ice par endroits, car de la boue à la neige voire aux plaques de glaces, il n'y avait parfois qu'un pas sur le Nivolet-Revard de cette année, bref des conditions dont beaucoup se souviendront longtemps...

D'aucuns avaient fait le choix de rester sous la couette (n'est-ce pas Philippe ?...heureusement il ne s'était pas inscrit sous le nom des ours !!!), d'autres ont eu le courage de résister jusqu'au bout, telle Zouille, la raccrochée de dernière minute à la course, qui sur le dernier trail des Glaisins faisait un podium et qui chez elle a du lutter avec les barrières horaires pour finir en 8H13. Bravo Zouillette, t'as du vraiment te mettre dans la courge que tu ne devais pas abanndonner pour finir dans ce temps !

Jean-Seb a du jeter l'éponge au dernier ravito, après que les bénévoles lui aient indiqué lors de son arrêt pour se restaurer qu'il ne pouvait pas repartir car le serre-file était passé, mais c'est sûr hier, tout le monde en a bien bavé, tel La Loge dont Marie-No me disait qu'à 5 bornes de l'arrivée il n'était vraiment pas bien et qu'il allait peut-être arrêter (c'est pas possible, ils sont pas mariés pour qu'elle dise une connerie pareille, La Loge arrêter à 5 bornes de la fin, plutôt finir sur les mains !), tel John qui me disait la ligne passée "C'est bon, je fais l'UTMB cette année, et puis j'arrête ces conneries, on en chie trop", ou tel Bill qui interpellait les gars en leur demandant s'ils ne voulaient pas échanger un genou avec le sien qui s'est mis à merder un peu trop tôt dans la course...

Bref, une course où l'on se forge le mental autant que le physique.

Au niveau des favoris, sans doute un enseignement à retenir, les jeunes sont là et le font savoir, ils poussent lentement les vieux sur la touche : aucun vétéran dans les 10 premiers (et seulement 4 dans les 30 premiers, je pense du jamais vu !!!), Dawa SHERPA 17ème, DELEBARRE 39ème (qui finit avec Maud GIRAUD, large vainqueur de la course féminine), Corinne FAVRE qui abandonne, Cathy DUBOIS en 06H20, ça fait mal de voir tomber de tels mythes et on voit que ça a été dur pour beaucoup !

 

Au final, on était quand même tous contents de se retrouver (après la douche, déjà un super bon moment puisqu'il restait de l'eau chaude même après le passage des 400 coureurs du Malpassant), au bar à boire des bières du Mont-blanc, puis à se bouffer une tartiflette qui nous fait reprendre vie,  et enfin autour des bierrottes à se regarder un bon petit match de rugby chez La Loge (demi-finale de la coupe d'Europe pour ceux qui ne suivent pas !), à se baffrer des canelés de Marie-No (faut que tu m'envoies la recette Marie-No...).

Du coup, même si le lendemain les cannes sont un peu douloureuses et le corps toujours empli de fatigue, on sait que dès qu'on peut, on y retourne...pour moi c'est la semaine prochaine dans le gard pour un "petit" 26 kilomètres.

A'rvi 

 

Les résultats du 49Km sur le lien suivant :

http://nivolet.revard.free.fr//images/Résultats_Nivolet_Revard_49_km.pdf

Publié dans Trail

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

martine 10/05/2010 21:17


ben comme ça j'arriverai peut être à le suivre..... je veux bien prêter la scie sauteuse!!!!


dan 08/05/2010 19:18


Calme ta joie mon gars!!!
Sinon la tarlouze elle t'opére des genoux à la scie sauteuse....


Jean-Phi 08/05/2010 10:14


Marie-No, j'suis comme un dingue, il me faut du canelé et j'ai toujours pas la recette...et j'aurais bien aimé voir Dan avec sa chemisette rose, Kdo du Nivolet-Revard pour les grosses tarlouzes
comme lui...


martine 05/05/2010 18:01


Voilà une idée qu'elle est bonne mon coatch préféré


Jeanseb 05/05/2010 14:50


Pour le dimanche, on peut éventuellement prévoir autre chose....après tout vous la connaissez la fin du parcours....
Pourquoi ne pas se faire une sortie "découverte" sur Chamonix...voir une randonnée en famille sur le site de la Mer de Glace avec pique nique.