Rencontre avec...Jean-Marie FONTANA (Alias Jième)

Publié le par Jean-Seb

JièmeAujourd’hui dans la rubrique rencontre avec ….je vous propose de découvrir Jean Marie FONTANA, président de l’association USMA 74 (Union Sportive et Musicale Ancilevienne) qui a bien voulu nous accorder un peu de temps. Au passage merci à Moumouche qui a su faire usage de ses charmes, Ô combien reconnus pour arranger cette entrevue.

Avant le traditionnel entretien avec une personnalité du Trail,  (oui je sais y’ a rien de traditionnel là dedans, surtout que c’est le premier qui est mis en ligne....), petite présentation de cette association pour les fainéants qui n’auraient pas pris la peine de regarder plus loin que leur bulletin d’inscription.

L’USMA 74 est une jeune association qui a  été fondée en 2006 par Mr et Mme FONTANA.

Elle regroupe diverses associations sportives ou clubs (ASBA-VTT, Les Troglodytes de Novel, Rugby Club d’Annecy le Vieux, le CSAV Handball) qui s’investissent en créant deux événements par an pour récolter des fonds.

Le premier de ses évènements est sportif, il s’agit du Trail des Glaisins « Courir pour la vie » qui se déroule au mois d’Avril. Cette  année ce trail propose deux parcours (18 et 29km).

Le deuxième  événement caritatif est un spectacle « Jouer pour la vie » , type cabaret, qui se déroulera le 02 octobre 2010 à l’espace rencontre des Glaisins  (plus d’infos: usma74.free.fr)

Les deux tiers des fonds récoltés lors de ces divers évènements, sont reversés à des parents en difficultés financières dont les enfants souffrent de handicaps lourds ou de maladies génétiques rares, qui nécessitent des soins importants parfois onéreux et qui ne sont pas toujours pris en charge par les organismes d’état.

Un tiers des bénéfices sert à l’achat de matériel adapté pour la pratique du sport pour les enfants handicapés. (Fauteuil skis, fauteuil parapente et autres)

Après la petite Charlotte en 2009, cette année le choix s’est porté sur LOLLY une petite fille de 8 ans de l’association VML (plus d’infos : www.vml-asso.org)

Après cette brève présentation de l’association, direction Annecy-le-vieux.....à la Rencontre de Jième

L’Ours:  Bonjour Mr FONTANA, merci de nous avoir accordé un petit peu de votre temps qui , je l’imagine,  est plus que compté à quelques heures du départ du 3ème Trail des Glaisins.

Jean Marie : Bonjour, on peut se tutoyer si ça ne te dérange pas!

L’Ours: Ok pas de souci!...

L’Ours: Depuis combien de temps es tu dans le milieu associatif?

Jean-Marie : A peine 35 ans sur Annecy, et quelques années de plus ailleurs. 

L’Ours: LOL, effectivement t’es un jeunot dans le domaine....Quelle est ta source de motivation et qu’est-ce qui t’a amené à créer l’association USMA74?

Jean-Marie: En 2003, la plus jeune de mes filles, Pamela, a été touchée par un cancer et j’avais fais le serment que si elle s’en sortait (la rémission), je ferai quelque chose pour les parents qui sont dans le même cas. Aujourd’hui Pamela va bien et  vient d’avoir un bébé, c’est un bonheur après cette épreuve qui marque une famille pour longtemps.  Quand la maman est obligée de s’arrêter de travailler pour s’occuper de son enfant et que le papa ne gagne pas suffisamment sa vie pour subsister aux besoins de la famille, ils se retrouvent alors tout au fond du gouffre. Je voulais apporter un peu de lumière, un petit rayon de soleil pour aider ces familles dans l’ombre et aujourd’hui avec ces sportifs et mon équipe nous faisons je crois du bon « travail ».

L’Ours: Etant plutôt  VTTiste que trailer. Pourquoi avoir choisi d’organiser un trail pour récolter des fonds?

Jean-Marie: Les traileurs sont de vrais compétiteurs « des purs et durs » l’ambiance est bon enfant, je suis très heureux de ce choix, j’éprouve un réel plaisir à organiser cette épreuve pour des gens qui courent pour le plaisir de se faire mal  sans penser à la remise des prix. Nous ne sommes pas une association très riche puisque nous donnons tout aux parents. Les traileurs le savent et les participants ne cessent d’augmenter depuis 2008, c’est la preuve qu’ils ne sont intéressés que par le plaisir de courir. Grâce à ces sportifs, chaque année nous apportons ensemble un peu plus de soleil dans les familles touchées par la maladie. Et pour cela, j’ai un très grand respect, sans exagération, c’est une véritable histoire d’amour.   

L’Ours: Concernant le parcours, comment as-tu  choisi le tracé, peux tu nous en donner les grandes lignes?

Jean-Marie: Je suis un Vététiste et au club (l’asba ) je suis responsable des parcours. Le trail des glaisins emprunte les sentiers que nous parcourons pour le plaisir. Tu vas me dire que c’est impraticable pour le VTT ,mais à l’asba porter c’est mériter la descente. Pose la question au blaireau (alias Moumouche) ce parcours nous l’avons fait dans la neige il y a une dizaine d’année côté Verbain et il doit s’en souvenir lui qui est si frileux. Quand j’ai créé l’assoc, j’ai pensé à ce parcours magnifique et avec l’aide de mes potes de club nous l’avons peaufiné.

L’Ours: Vous n’avez pas rencontré trop de difficultés pour obtenir les diverses autorisations?

Jean-Marie: Il est vrai que ce n’est pas facile. Pour certains propriétaires il faudrait payer l’air que l’on respire en passant sur leur terre alors que d’autres nous feraient passer dans leur salle à manger. Pour les communes c’est le problème des points verts (marquage du parcours), rassurant pour les participants en cas de « débalisage » mais apparemment gênant pour les communes. J’ai l’impression que « nos élus » ne comprennent pas toujours l’utilité de ce balisage de secours qui permet de ne pas perdre les compétiteurs dans la nature.

L’Ours: Dans quel état d’esprit es-tu? Pas trop stressé par la mise en place?

Jean-Marie: Un peu pour le temps, je pense aux traileurs mais je sais qu’ils seront présents c’est un sport de purs et durs;

L’Ours : Peux tu nous donner quelques chiffres (matériel et humain) quant à  l’organisation d’un tel trail ?

Jean-Marie: C’est cinquante bénévoles qui participent à ce trail. Ma demande est que nous soyons dans la tradition trail. Sourire et convivialité. D’ou ma présence à l’arrivée pour applaudir les participants du premier au dernier.  Ayant été compétiteur j’ai connu la solitude du dernier sur la ligne d’arrivée.  Pour l »alimentation je suis incapable de te donner un chiffre, j’ai appris à déléguer et c’est mon bras gauche (celui du cœur), Thierry Rideau, qui pourrait répondre à cette question. Tout ce que je sais, c’est que le traileur sur le terrain ne consomme pas beaucoup et c’est au casse croûte de midi qu’il se rattrape. Cette année 1500 diots sont prévus et une tonne de polente sera servie avec fromage, tarte et boisson à volonté.  

L’Ours: Un conseil à donner aux trailers?

Jean-Marie: Avec ce temps je prendrais mes bâtons, j’ai repéré le parcours en partie et j’ai fait quelques ‘triples axel » dans la descente. C’est très glissant. Pour encourager les trailers, au départ, je leur dis toujours: « Quand vous serez, chers traileurs, dans le passage le plus difficile et que vous vous poserez la question « mais qu’est ce que je fous dans cette galère!!!! » souvenez vous que la famille pour qui vous courez se pose la même question. »

L’Ours: Coté Off, tu as d’autres hobbies ? Musique Cinéma...

Jean-Marie: Il faudrait quelques pages pour parler de cette passion, oui je suis un « malade »  je suis un dévoreur de film. De plus j’aime filmer, monter et mettre en musique les films sportifs de mes deux assocs. L’USMA74 c’est du sport mais aussi de la musique puisque après le trail c’est « Jouer pour la vie » qui prend le relais début octobre avec le groupe d’amis de l’association « les choucas » pour une soirée de gala qui est « notre vitrine ». C’est là que la rencontre avec les familles en difficulté se fait la plupart du temps.

L’Ours: Tu m’as l’air d’avoir pas mal d’occupation entre tes assocs et tes hobbies...et la famille dans tout ça?

Jean-Marie: ? Elle subit.... non je plaisante ma famille me suit dans mes décisions même si cela crée quelques tensions. Toute la famille est sur le terrain avec les bénévoles.  J’ai énormément de chance... 40 ans de vie commune avec Christine mon épouse et elle me supporte toujours. C’est aussi une très belle histoire d’Amour.

L’Ours: Un dernier mot?

Jean Marie: J’ai une pensée pour notre parrain Stéphane Rouyer alias la rouille. Qui continue sa passion malgré le handicap de cette Pu… de maladie. Je suis fier d’être son pote, c’est un bon exemple pour tous les sportifs.

Pour terminer, Je voudrais remercier tous les traileurs, les bénévoles et surtout ma famille pour leur dévouement dans la réalisation  de mon serment  de 2003

L’Ours: Avant de te laisser à tes derniers préparatifs, en bon Ours qui se respecte et au nom des Ours des Glaisins,  je te remets notre récompense ultime.........un pot de miel 8o)

Jean-Marie: Merci à tous les ours, ce pot de miel je vais le déguster avec respect.

L’Ours: Voili Voilou...merci à toi Jième et bonne course.

Grosse Mouche Moumouche alias "Le blaireau"

Publié dans Trail

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

plancher 06/04/2010 18:35


merci beaucoup à vous tous pour votre investissement aux coté de Loly
vous êtes formidables...
gros bisous à vous tous et à tout bientôt.
Sylvie et Christian (antenne de l'association VML)


paulo74 02/04/2010 21:55


Sympa, l'interview... et sympa le site aussi !

A demain aux Glaisins avec le fût !!!


léo le lysosome 02/04/2010 11:04


Merci aux Ours des Glaisins de participer à cette course magnifique et solidaire pour Lolly atteint d'une des 50 maladies rares lysosomales ...
Bonne course à tous.
Léo le lysosome


La Loge 01/04/2010 21:19


Bravo pour cette interview..je vais faire ce trail pour la 3ème fois...j'aurais sans aucun doute une pensée pour la "revanche" de Jean Marie..qui m'a été présenté comme un mec bien..c'est confirmé
!
Respect...merci Jean Seb pour cette initiative


Tercan 01/04/2010 16:43


Excellent cet interview !!!
Merci aux ours :)