Annécime 2011...que c'était dur

Publié le par Jean-Phi

Ca, c'est fait, mais que ce fut dur !

A commencer pour ceux de la maxi race par un lever autour de 02H du mat', pas cool. Sur la ligne de départ à 03H00 pour le petit briefing, on retrouve les potes, l'excitation de la course, malgré tout embrumée par les rêves écourtés.

03H30, lachez les fauves. Ca gallope sur 3 bornes et le peloton sétire, on est à 12Km/h jusqu'au commissariat. Je me retrouve à faire la plupart de la montée du semnoz avec Alain FAVRE et Blandine, avant d'allonger un peu sur la partie de route forestière et me retrouver seul...enfin avec plein d'autres gonzes que je ne conais pas ! Arrivée au soomet en 02H50, avant de replonger sur Leschaux, et remonter en face Chalet des Solliers descente Mont derrière, montée Col de la Frasse, descente sur Lathuile (où je me fais une frayeur en me tordant la cheville droite qui va ensuite me faire mal jusqu'à la fin de la course), tout ça à un bon rythme puisqu'à Doussard, je suis encore à 8,2Kms/h de moyenne,on m'annonce dans les 40 premiers, et je loupe le départ du Marathon Race de moins de 5 minutes. Dommage, j'avais un peu forcé sur la fin pour essayer de voir avant qu'ils ne s'élancent Carol et Pascale, Tétine et Nico...Sans doute du coup ne le reverrai-je pas, d'autant que je prends 10 minutes pour me ravitailler. 46Kms en 5H30, j'étais jusque là sur un bon rythme, mais ça va vite se calmer.

Après 3 nouveaux kms de route plate, c'est l'attaque du col de la Forclaz. Ce que j'avais fait il y a 3 semaine en courant intégralement...je le fais cette fois en marchant tout le long ! Dans cette montée, je commence cependant à reprendre les derniers du marathon race. Je vais piano car je connais la suite du parcours et je ne veux pas m'emballer (et puis que j'ai un petit coup de bambou !). Je reprends un bon petit rythme sur la crête menant au chalet de l'Aulps, et je passe asez bien la montée au col des Nantets et au Roc de l'Encrenaz (même si Martine VOLAY, que j'avais doublé dans la Frasse, me passe à nouveau pour s'installer sur la 3ème marche du podium féminin), dans un rythme qui me semble pourtanbt bien lent, et alors que je reprends des files de personnes faisant le Marathon Race Je passe bien la descente pourtant terrible qui mène ensuite à Villard Dessus, que je fais sur la file de gauche, en faisant quand même toujours gaffe à ne pas tomber, car aujourd'hui, c'est chute interdite avec ma main opéré et platrée !

A Bluffy,  je commence à en avoir plein le cul. Je me suis mal alimenté (seulement 2gels et une barre entre les ravitos !) et mal hydraté (je viens de refaire le plein de mon camel au bassin du col des nantets mais me suis aperçu qu'il me restait alors encore près d'un litre d'eau !!!), du coupe je me sens vidé.

La dernière partie va être un calvaire : je remonte aux contrebandiers dans un rythme qui me semble terriblement lent (même si à nouveau très peu me doublent alors que j'en reprend un paquet...du marathon race) mais c'est surtout les 7 derniers kilomètres où je vais vraiment être à la rue. J'ai gobé mes 2 litres du camel en très peu de temps, je n'ai plus d'eau et au rythme que j'ai désormais, j'ai encore une heure de course. Je marche sur la crête, incapable de courir, sur cette dernière portion au moins 6 ou 7 gars vont me dépasser, ainsi que Blandine qui me passe et me dépose alors qu'elle semble être en pleine bourre (elle finira 4ème). Il n'y a bien que d'entendre le micro du commentateur sur la ligne d'arrivée loin en contrebas qui me redonne quelques forces et me fait finir pas trop mal dans la descente.

Avant de me blesser, j'avais évalué à environ 12 heures le temps de course, j'arrive sur la ligne en 11H52 avec la main en vrac et complètement déshydraté, 55ème au scratch et 12ème V1, je peux donc être malgré tout très satisfait.

Ou je le suis moins, c'est de voir à l'arrivée Jean-Pierre et Philou, douchés, changés, avec des bonnes têtes : en fait, tous deux ont abandonné, au col de la Forclaz, Philou une nouvelle fois (comme au nivolet-revard en début de mois) en proie à d'importants problèmes intestinaux qui l'ont mis en vrace, l'empêchant de boire et manger (rédhibitoire sur une course aussi exigeante). Jean-pierre quant à lui avait, arrivé au col, un coup de moins bien, et c'est malheureusement à ce moment là qu'il a rencontré Christelle LACOMBE qui venait supporter sa soeur. C'était la rencontre à ne pas faire !! "Vous voulez que je vous ramène à ANNECY LE VIEUX  ?"

"Ben en fait, ouais ça serait cool parce que là on en peux plus, c'est mieux comme ça".

T'es au plus mal et tu vois Christelle qui est prête à te ramener sur la ligne d'arrivée, forcément, tu gardes plus beaucoup de motivation pour la course...en voilà comment nos comparses se sont retrouvés plus vite que prévu à boire des bières !

A l'arrivée alors, il y avait quand même aussi les ours et oursonnes qui en avaient terminé du marathon race : Tétine, arrivé en 5H37, Carol 4 minutes plus tard (au final 5ème fille V1, super perf vu le plateau, avec une bonne gestion de course qui la fait finir assez fraiche), puis Nico et Pascale, arrivés ensemble en 06H20 soit seulement 2 minutes avant moi...c'est con, j'ai finis tellement mal qu'à un certain moment, j'ai du être juste derrière eux, j'aurais bien aimé alors les rejoindre et finir le bout de chemin ensemble !!!

Gigi est arrivé, c'est sûr, mais je l'ai juste vu partir en voiture vers 18H00, je ne peux donc pas encore vous donner ses impressions et vous donner son heure d'arrivée.

Moumouche s'était fixé moins de 15 heures sur la maxi race, il finit en 14H57 ! Super Moumouche. Son compagnon de chaque course, l'ours de Dan, a eu lui un gros coup de moins bien et a préfére laisser partir son pote, continuant sa course avec Jean-Seb qui les avait rejoint...aux dernières nouvelles, ils étaient attendus sur la ligne vers 20H mais je n'ai pas pu les attendre, les résulats ne sont pas encore en ligne, et je n'arrive à en joindre aucun des deux...j'espère qu'ils ne sont pas encore dans la montagne !!!        

 

Me revoici, j'ai enfin eu des news : ils sont arrivés, comme prévu peu avant 20H00, Dan et Jean-Seb en terminent enfin 329 et 330ème, en 16H44, après que Dan ait fini au mental (ça, il en a !), handicapé par un genou douloureux et une grosse fatigue, on le serait à moins.

J'ai eu également des news de Gigi qui finit en 13H41, des précisions sur Moumouche qui au final, termine en 14H50 et 223ème et 23èmeV2 (et oui Mouche, faut t'y faire, c'est l'année de tes 50 ans - le 06 octobre je le rappelle à tous - et tu es V2 maintenant).

Dans le marathon race, Tétine termine 127ème et 27ème V1, Carol finalement 2'10 derrière en 5H40 finit 4ème FV1 (super, bravo !). Pascale et Nico 234 et 235ème (16ème FV1 pour Pascale) finissent en 6H20.

La surprise vient de John, qui n'était pas là mais dont le nom s'affiche au classement, juste derrière Moumouche (qui est cet intrus !).

 

Chapeau à toutes et tous, c'était du costaud ! 

 

Enfin une dernière petite stat : sur le marathon race, sur 488 inscrits (481 partants), 382 classés. (20% d'abandons)

Pour la maxi race, 576 inscrits (546 partants), 372 à l'arrivée soit 1/3 d'abandons...bonjour les dégats ! 

Publié dans Trail

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jeanseb 03/07/2011 10:04


Lu all,
Jean-Phi passe moi un mail où je peux t'envoyer des articles que j'ai fait


Jean-Phi 02/06/2011 09:18


Salut Rémy,
J'espère surtout que les conditions seront plus clémentes cette année pour l'aravis trail car l'année dernière, c'était un peu l'apocalypse !
En fait, même si les phases de repos entre étapes sont un peu courtes, j'ai été étonné dans ce type d'épreuve comme on récupère bien, bien que les départs du soir et du dimanche soient un peu
raides, tout s'assouplit assez vite.
Sinon, pour discuter tranquille autour d'une mousse, pas de souci, j'y serai !!!
A très bientôt


Rémy 31/05/2011 08:02


Bonjour Jean Phil

Avant tout je tiens à m'excuser de ne pas t'avoir donné de retour plutôt de ma reco de l'étape 1 des Aravis faite il y a 15 jours.
Ayant profité du temps exceptionnel je peux te dire que je me suis fais plaisir aussi bien à pied qu'à vélo!
J'en ai pris plein les yeux et les jambes. Encore une région magnifique.
Pour la reco par prudence vu la neige j'ai préféré stopper mon ascension à environ 200m du sommet de la Tournette et repartir vers Rosairy pour reprendre la fin du parcours.
Le constat c'est que l'enchainement des trois étapes va pas être coton.Mais bon pour le moment je vois plus cela comme une prépa en vue de l'UTMB qu'un objectif. Maintenant le jour J pris dans la
course...
Je viens de terminer ton C.R de l'Annecime, encore un truc énorme que je ferais un de ces quatre.
Bravo à tous.
Merci encore pour les conseil et j'espère avoir le plaisir de te rencontrer à Thônes fin Juin et papauter de vive voix devant une bonne mousse!
Sportivement
Rémy


Fanny 30/05/2011 15:47


Bravo à vous toutes et à tous !!!
JP, imagines toi avec des genoux neufs, une main non opérée et une cheville pas tordue....bravo pour la perf même si t'es un peu barjo d'avoir fait cette course dans cet état ;-)


ours dan 30/05/2011 14:55


Yes, c'est fait, quelle galére!!!
Bon jean phi on est pas dans la montagne, arrivés vers 20h00!!
Gros, gros merci à mon jean-seb qui ma trainé jusqu'à la fin et dans les délais, (un gros souvenir gravé).
Encore bravo à jean-phi et aussi au grand moumouche encore une fois extraordinaire!!!
Vive l'effort, vive la biére et surtout vive les potes!!